Rechercher

Vanessa Le Seviller

Dernière mise à jour : 20 déc. 2021

@Vanessakobido


J'ai découvert Vanessa et son univers professionnel lors de la retraite digitale Mademoiselle Pierre part en Live avec Elles & Canons.

Je suis admirative de son parcours atypique, tellement juste et aligné avec elle.

Une nouvelle femme inspirante que je suis heureuse d'accueillir au sein de la communauté Elles & Canons.


Photo Marina Bourdais


La rencontre d'une femme et d'un lieu


Je rejoins Vanessa au sein de l'emblématique @Satnam Club de Bordeaux

Elle m'attend dans leur salon devant les magnifiques fenêtres d'une hauteur incroyable.


Elle est en train de faire des photos de ses accessoires de travail (En bonne entrepreneuse, elle optimise chaque minute de son temps)


J'en profite pour observer ce lieu. J'aime chaque espace, chaque objet. Les moulures, la hauteur, les couleurs, la décoration. Un tout qui crée une atmosphère paisible. Un lieu où je me sens très rapidement bien.


J'observe Vanessa en pleine création.

Je suis marquée par son regard pétillant et son sourire chaleureux.


Nous nous installons autour d'un thé dans le canapé camel du Satnam.

Notre discussion peut commencer.




La Liberté d'être


Vanessa est une de ces femmes au parcours hybride (ce dont je suis fan). Globettroteuse dans l'âme, elle a aujourd'hui posé ses valises à Bordeaux où elle vit avec sa famille. Elle va et vient entre la ville et l'océan au volant de son van (autre point dont je suis fan) ou de son scooter.


Elle démarre sa carrière dans l'événementiel sportif.

À à peine 25 ans, elle part à Tahiti couvrir les championnats du monde de Surf.

Là bas, elle découvre l'importance du soin du corps et de l'esprit.


Lors de cette compétition, elle rencontre des athlètes de haut niveau avec une préparation stricte afin d'avoir la condition physique et mentale pour braver les vagues les plus dangereuses du monde.

Leur quotidien est rythmé par le quatuor : méditation, sophrologie, yoga, alimentation.


Vanessa adopte petit à petit ce mode de vie.


De retour en France, elle souhaite changer de voie. Le surf fera toujours partie intégrante de sa vie mais ne sera plus son travail.

Elle ressent un grand besoin d'indépendance, une recherche de sens.