Rechercher
  • Elles & Canons

Charlotte Breton

SAMO




Rencontre avec l’art


Charlotte m’accueille devant un grand portail en bois bleu au cœur du quartier des Chartrons.

On passe l’entrée et je découvre un lieu improbable.

Je tombe immédiatement sous le charme de cet atmosphère.

Nous sommes au cœur d’un espace de co-working pour artistes/créateurs.

Nous croisons un ébeniste, un architecte, un coin café et nous arrivons dans son espace.


Elle loue ce lieu depuis seulement quelques semaines.

Elle s’installe petit à petit.

De but en blanc, avec mon regard extérieur, il y en a partout (livraisons, production, préparation, administratif...) Puis, Charlotte m’explique sa vision de son atelier. Au fil de ses explications, je réalise que rien n’est laissé au hasard. Dans sa tête tout est clair. Elle est en train de réaliser l’atelier qu’elle a imaginé en louant cet espace. Chaque m2 est pensé et optimisé pour travailler dans les meilleures conditions.

Un coin préparation de commande, un espace production, un lieu de stockage... Ce que je percevais comme une pile de cartons encombrants est en fait « le graal » (les verres de ces bougies qu’elle attend depuis un moment pour honorer ses commandes) et aura une place dédiée dans la zone de production.

J’observe cet endroit, les matières, les odeurs.

J’observe cette jeune femme, sa voix, ses gestes.

Je suis sous le charme du lieu, de l’atelier et de Charlotte.


Je m’installe à son bureau, pendant qu’elle, assise par terre, range son matériel dans un meuble tout juste monté.




Charlotte l’autodidacte


Charlotte à grandit à Picardie puis Paris

Elle fait des études de photographie.

Son diplôme en poche, elle comprend que la photo est une passion (qu’elle partage avec son papa) mais pas une vocation.

Elle a réalisé une série de photo d’architecture abstraite dont plusieurs professionnels reconnaissent la qualité et lui suggèrent d’exposer.

Elle fait le tour des galeries d’art de France et d’Angleterre (où elle part s’installer quelques semaines pour finalement y rester plusieurs années).

Elle essuie refus, sur refus à coup de « trop » et « pas assez » : « trop jeune », « pas assez expérimentée », « trop femme », « pas assez connu »...


Installée en Angleterre dans une coloc, une première rencontre lui permet de devenir webdesigner. Elle se forme seule sur différent tutoriel et crée des sites internet.


Les réactions des galeries et sa découverte du webdesign, la mènent sur un premier projet.




SAMO, l’art en ligne

SAMO, une galerie d’art en ligne.

Elle crée la boutique en ligne en 2014.

Son concept, associer des oeuvres d’artistes à des objets du quotidien (coussins, fringues, bougies...).

Elle a un réseau d’artistes créé lors de ses études et sait gérer un site et mettre en valeur les oeuvres au travers de ses photos.


Charlotte est une passionnée d’Art en tout genre. A ce moment là, elle dévore tout ce qui concerne le peintre Basquiat.

Cet artiste, pionnié du graffiti, signe toutes ses créations « SAMO »

Elle a trouvé son nom !


Samo démarre et prend rapidement un bel envol.

Son premier succès sont des œuvres imprimées sur des tee-shirts.


La galerie grandit, « vivote », lui demande un très gros investissent personnel pour tout gérer sans une grande rentabilité.



SAMO, la transformation


Une nouvelle rencontre pour une nouvelle opportunité.

Celle de présenter son concept « en vrai » sur un salon, le Man and Woman.


Elle reproduit sa galerie en ligne sur un corner du salon.

Le salon est un échec

Elle fait une introspection sur son activité et ses envies réelles.

Les visiteurs ne comprennent pas son offre.

Elle simplifie et surtout, elle se focalise sur ce qui l’anime vraiment... Les bougies.


A l’origine, elles sont proposées dans des petites boites en métal et les étiquettes sont réalisées par des artistes de la galerie.


Elle renouvelle l’expérience lors du Who’s Next l’année suivante.

Cette fois, le succès est au rendez-vous.

Coup de coeur général des visiteurs pour ses bougies.

Rupture de stock avant la fin du salon !


Tout comme elle apprend de ses échecs, elle apprends de ses succès.


Elle constate que les gens sont plus attirés par ses senteurs que par le visuel des étiquettes.

Elle arrête les collaborations avec les artistes et se focalise sur les senteurs.


Elle crée sa première gamme de senteurs naturelles.




SAMO, Les bougies


Samo, c’est un assortiment de bougies et des brumes.


La cire des bougies, confectionnée par Charlotte, est produite à base d’huile de coco et d’huile de soja. Assemblage idéal pour allier longévité, qualité et développement durable.

Les senteurs sont imaginées par Charlotte et créés grâce a son nez, à partir d’essences, d’absolues et d’huiles essentielles.


Les bougies sont entièrement fabriquées dans son atelier à Bordeaux.


En plus d’une odeur, chaque bougie a une histoire.

Charlotte à une mémoire olfactive étonnante.

Elle a en mémoire plusieurs odeurs qui ont marqué sa vie. Elles sont le point de départ de ses créations.

Et le plus fou est qu’elle réussit à reproduire ces odeurs !

Qu’elles soient personnelles comme l’odeur de son grand père ou plus générale comme l’odeur d’un feu de camps sur la plage l’été, la rosé du matin...


Je suis suspendue à ses lèvres.

Totalement admirative de cette jeune femme, par son parcours atypique, par son adaptabilité, par son talent.


Mais comment fait-elle tout ça ? Comment crée-t-elle tout ça à partir de souvenir ? Pour moi, à partir de rien !

Je ne peux m’empècher de poser LA question !

Mais comment et où as-tu appris tout ça ?

Simplement ! Comme tous les métiers qu’elle a pratiqué lors de la première partie de sa carrière ! Elle a appris seule, à travers des livres (beaucoup, beaucoup de livres) et a suivi son intuition, son ressenti, ses envies.

C’est une pure autodidacte.




SAMO, L’avenir


Aujourd’hui, elle a développé une gamme permanente de bougies et de brumes, qu’elle commercialise en France, en Europe et aux Etats-Unis.


Mais Charlotte n’est pas du style à se contenter d’une réussite.

Créer est son essence.


Elle lancera prochainement des gammes « éphémères ».


Très vite, vous découvrirez une série de bougies estivales... j’ai eu la chance de les voir. Je peux vous dire qu’elles sont juste canonissimes (je sais, ce mot n’existe pas mais je l’adore et pour cette collection, canon est trop léger !)


Et en juin, elle lance une gamme basée sur la Chromathérapie.

Elle ne travaille plus sur les odeurs mais sur le bienfait des couleurs.

Elle va colorer vos maisons et apporter de l’émotion dans vos foyers!


Charlotte ne s’arrête pas là !

Elle se forme à l’aromachologie.

Sa passion des plantes et son immense connaissance suffisent à démarrer une gamme mais pour plus de « légitimité », elle entreprend en parallèle de son activité, une formation « officielle ».

Elle prépare une surprise pour septembre...



Son Mantra


« Je me lève et je fonce »




Retrouvez toutes les créations de Charlotte sur son site SAMO PARIS et sur son compte instagram @samo



9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout